ACCUEIL - MENU

Toutes les "JEP' INFO" du CRAJEP

 

2018

JANVIER 2018

 

 

 

 

2017

DECEMBRE 2017

NOVEMBRE 2017

OCTOBRE 2017

SEPTEMBRE 2017

 

 

2016

DECEMBRE 2016

NOVEMBRE 2016

OCTOBRE 2016

SEPTEMBRE 2016

JUILLET-AOUT 2016

JUIN 2016

MAI 2016

AVRIL 2016

MARS 2016

FEVRIER 2016

JANVIER 2016

 

 

2015

Janvier 2015

Février 2015

Mars 2015

Avril 2015

Mai 2015

Juin 2015

Juillet-Aout 2015

Septembre 2015

Octobre 2015

Décembre 2015

 

 

2014

Janvier 2014

Février 2014

Mars 2014

Avril 2014

Mai 2014

Juin 2014

Juillet-Août 2014

Septembre 2014

Octobre 2014

Novembre 2014

Décembre 2014

 

---------------------------------

RAPPORT ACTIVITES 2017 p1

---------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le CRAJEP Picardie avait initié courant 2017, une action de

valorisation des contrats aidés

en partenariat avec l’association CARMEN à travers la réalisation d’une vidéo

autour de regards et de parcours croisés.

à découvrir la vidéo disponible ICI

 

 rectoverso

 

Rapport AG

 

lettre ouverte deputesquestionnaire deputes

fiche Nico

 PAGE1 R.A 3

-------------------------------------------------------------------

 

p1p2

 

----------------------------------------------------------------------------------------------------

invit finale 26.01

 Vous travaillez avec des jeunes et/ou avec des ados ? Vous êtes confrontés à des problèmes liés à Internet, aux réseaux sociaux ? Vous avez besoin d’infos, de ressources à ce sujet ? Vous souhaitez partager une expérience dans ce domaine ?

Le Groupe de Travail du CRAJEP  « Jeunesse Numérique » animé par les Ceméa et la Ligue de l’Enseignement de l’Oise, avec le concours de la DRJSCS, souhaite fédérer un réseau d’acteurs éducatifs en mutualisant les compétences pour un bon usage de l’outil numérique.

Notre constat est simple, mais surtout partagé par de nombreux spécialistes : l’animateur doit prendre une place dans l’éducation au numérique afin de contribuer à la sensibilisation des publics et rendre l’espace numérique plus sûr.

Si vous souhaitez en savoir plus, être accompagné ou simplement échanger sur ces questions, nous vous convions à une rencontre « Jeunesse Numérique » le  JEUDI 26 JANVIER 2017 de 9h30 à 16h à Pont Ste Maxence (au Pôle Service Intercommunal, 1 place le Chatelier)

Merci de bien vouloir vous inscrire en ligne : https://goo.gl/forms/DI7I9D4EPjoyEGeS2

 

le blog logo jeunesse numérique

et le questionnaire 

 

 


PAGE1

 

-------------------------------------------------------------------------------

 

LES ACTES D’UNE RECHERCHE-ACTION EXPERIMENTALE

Le CRAJEP Picardie a mené une recherche action de 2014 à 2016, afin d’ouvrir un espace de réflexion partagé entre des salariés et des militants de l’Education Populaire, autour d’enjeux concernant les métiers et les organisations du secteur.

En partant des vécus collectifs des participants, il s’agissait de s’interroger sur les perspectives militantes et sur les conditions d’exercice professionnel d’un monde en pleine transformation. Il s’agissait également d’inventer – chemin faisant – les conditions et la méthode d’une réflexion collective, qui se nourrissent à la fois des méthodes issues de l’Education Populaire et des contenus de savoir issus des sciences sociales.

Le travail collectif de recherche avançant, les questions de départ se sont affinées pour construire un objet de recherche qui fonctionne comme un catalyseur des thématiques travaillées par le groupe : « l’évaluation dans le monde associatif ».

L’ensemble de cette démarche de Recherche Action, tant sur le processus que sur les travaux de recherche a été transcrite dans un rapport, conçu sous forme d’ « actes » et rédigé avec l’aide de l’Institut Godin. Celui-ci peut être lu de manière linéaire ou « à la carte », les trois parties le composant étant autant de contributions mobilisables séparément.

La première contribution du rapport revient sur le processus de recherche, c’est-à-dire l’expérimentation d’une pratique « populaire » (collective et à visée pratique), de la recherche en sciences sociales.

Les résultats des réflexions sur la question de l’évaluation, mêlant analyse théorique et recueil empirique de données, se concentrent en seconde partie du rapport.

Enfin, la troisième contribution est constituée de notes réalisées par les participants et recensant les expériences existantes d’ « alter-évaluation ».

Découvrez le rapport complet ICI

Ou les 3 contributions séparément :

La 1ère partie « A la croisée de l’Education Populaire et de la Sociologie »

La 2ème partie : « L’évaluation dans le monde associatif aujourd’hui »

La 3ème partie : « Contre la managérialisation, une réelle évaluation est-elle possible ? »

 

-------------------------------------------------------------------------------

 

 

A.G. 2016

 

CR ateliers AG2016      CP service civique obligatoire

         COUVERTURE RAPPORT ACTIVITES

 

 

----------------------------------------------------------------------------------------------------

 

lettre ouverte 3CD mai2016 1lettre ouverte 3CD mai2016 2lettre ouverte 3CD mai2016 3

----------------------------------------------------------------------------------------------------

 

LE SERVICE CIVIQUE UNIVERSEL :

POUR UN ACCUEIL DE QUALITÉ DANS LE PARCOURS D’UN JEUNE

Plaquette service civique p1Plaquette service civique p2Plaquette service civique p3Plaquette service civique p4

TELECHARGER LA PLAQUETTE LE SERVICE CIVIQUE UNIVERSEL : POUR UN ACCUEIL DE QUALITÉ DANS LE PARCOURS D’UN JEUNE

VERSION IMPRIMABLE ICI

 

----------------------------------------------------------------------------------------------------

 

 

lettre ouverte XBertrand

 

C'EST MA REGION, C'EST MA POLITIQUE


APPEL A MOBILISATION

La méconnaissance citoyenne des réformes territoriales en jeu et du système électoral régional…. La déception et/ou le mépris de plus en plus généralisé envers les instances politiques… La montée des idées, propos et actes discriminants et xénophobes et leur surmédiatisation…

Toutes ces réalités accompagnent un climat nauséabond qui cristallise des questions de surface, sans aborder les problématiques de fond.

Face à cela, près d’une cinquantaine d’associations et fédérations d'éducation populaire réunies au sein des 2 CRAJEP Picardie et Nord Pas de Calais, souhaitent réaffirmer les valeurs de tolérance, de respect, de diversité, d’ouverture, de vivre ensemble mais également notre pouvoir d’agir citoyen et politique.

A l’approche des élections régionales, la campagne « c’est ma région ! c’est ma politique ! »vient de s’ouvrir.

Vous, citoyens, collectifs, associations… vous pouvez vous informer, relayer, signer l’appel et/ou valoriser une de vos actions entrant dans ce cadre (débats, compréhension des élections, des enjeux démocratiques, animations citoyennes diverses...).

Vous trouverez ci-joint  

-              le texte d’appel rédigé avec des habitants

-              le flyer de la campagne (rédigé à plusieurs mains, associatives et avec des jeunes) que vous pouvez distribuer en version papier également (voir doc joint pour les 5 lieux de dépôt)

DIFFUSEZ , RELAYEZ, REJOIGNEZ-NOUS !

A NOTER :

les rassemblements festifs, musicaux et citoyens du 28 novembre après midi, sur Amiens et Lille sont tous deux annulés suite à une décision ministérielle du 24/11/15 à 14h  (cf. ci dessous message de la prefecture à ce sujet ***)

*** Message de la préfecture de la Somme :

Messieurs,
Par message électronique en date de ce jour, vous avez déposé une déclaration pour "un rassemblement citoyen, festif et musical autour des solidarités et du climat"  le 28 novembre 2015 de 14 à 17h00 sur le parvis de la Cathédrale à Amiens.
Comme je vous l'ai indiqué par téléphone, compte tenu des mesures prises dans le cadre de l'état d'urgence applicable dans l'ensemble du territoire national, et par mesure de prévention de toute atteinte à la sécurité et à l'ordre public, toutes les manifestations devant se dérouler à compter du 28 novembre 2015 à 0h00 et jusqu'au au 30 novembre 2015 à minuit doivent être annulées, à l'exception de celles ayant pour objet de rendre hommage aux victimes des attentats de Paris et de Saint Denis.
Je vous remercie de bien vouloir nous confirmer l'annulation du rassemblement par retour de ce message.
Restant à votre disposition pour toute information complémentaire.
Cordialement.

 

 ---------------------------------------------------------------

 

  Couv

 

 ----------------------------------------------------------------------------------------------------

 

LES RDV DE LA JEUNESSE

Les retours des jeunes, des accompagnateurs, des animateurs des tables et des partenaires de l’opération du 30 mai à Creil, sont au final mitigés, à l’image des retours du Web (Site du ministère jeunesse et sports ; Article du courrier picard ; Article du Parisien ; Le reportage de France 3).

Jugé utile et intéressant par certains, ce rdv a été moyennement apprécié voire décrié par d’autres, le trouvant frustrant et trop politisé.

Vous trouverez l’ensemble des documents issus de ce rdv, à savoir les bilans des animateurs des tables et sa synthèse, la retranscription des échanges de l’ensemble des tables et la synthèse des propositions des jeunes (plus de 40 pages de notes au total).

La suite ?

C’était le Comité Interministériel de la Jeunesse (le CIJ) de ce 03 juillet à Besançon, qui permettait de faire un point d’étape de la démarche et de présenter les propositions retenues par le gouvernement.

La question que les jeunes se posent : que va-t-il rester de nos propositions ?

Quelques élèments de réponse : ICI, LA et ICI

Et après ?

Le CNAJEP a défendu l’idée d’un nouveau temps de débat entre jeunes et ministres sur les choix, arbitrages et mise en œuvre des mesures, afin que le CIJ ne soit pas une fin en soi du dialogue entre jeunes et élus. Le ministre Patrick Kanner s’est dit favorable à cette nouvelle rencontre.

Plus localement, le CRAJEP Picardie défendra également un processus de co-construction des politiques jeunesses avec les jeunes comme acteurs, mais également que les propositions émises le 30 mai dernier à Creil puissent avoir un écho dans une continuité de dialogue permanent avec les jeunes.

A suivre donc...

 

----------------------------------------------------------------------------------------------------

 

RESSOURCES POUR LES ANIMATEURS

 

Parce qu’il est important de se former tout au long de nos parcours et parce que l’animateur jeunesse a un rôle éducatif fondamental à jouer aujourd’hui et demain, le CRAJEP Picardie, avec le concours de la Direction Départementale de la Cohésion Sociale de la Somme (la DDCS 80) avait proposé sur avril et mai 2015, un 1er cycle de 3 formations courtes, thématiques, gratuites et ouvertes à tous les animateurs des Accueils Collectifs de Mineurs de la Somme :

- animer et jouer avec les sciences (Ceméa et Francas)

- jeux coopératifs pour bâtir la paix et le vivre ensemble (Ligue de l’enseignement et Familles rurales

- jouer et animer avec les multimédias (Ceméa et Francas)

TELECHARGER LA PLAQUETTE ICI

Une partie des ressources utilisées et transmises aux 57 stagiaires présents est en ligne ici :

multimedias

activites scientifiques

jeu coopératif

 

----------------------------------------------------------------------------------------------------

 

RETOUR SUR LE TEMPS FORT à SAMARA  DU 10 AVRIL 2015

ASSEMBLEE GENERALE, ATELIERS PARTICIPATIFS,

BUFFET,VEILLEE PREHISTORIQUE

ICI

 

 

----------------------------------------------------------------------------------------------------

 

RETOUR SUR LA RENCONTRE REGIONALE DU 13 DECEMBRE  2014

« Quel avenir pour l’éducation populaire en Picardie ? »

Le CRAJEP Picardie, a finalisé il y a quelques mois avec l’aide de ses partenaires, un diagnostic « L’éducation populaire en Picardie : constats et enjeux » (visible ICI).

A partir des réflexions et pistes dégagées de ce diagnostic, différents ateliers de travail (certains internes et d’autres ouverts à tous), devaient à la fois permettre de définir les enjeux et d’envisager les défis de demain pour l’éducation populaire, mais également d’engager la conception du prochain projet 2015-2017 du CRAJEP.

C’est dans cette double dynamique que la journée du 13 décembre s’est inscrite.

4 temps forts ont ponctué la journée :  

  • La conférence débat avec LUC CARTON, philosophe, chercheur et auteur de différents travaux sur l’éducation populaire (http://fr.wikipedia.org/wiki/Luc_Carton#Bibliographie)
  • Les échanges avec la salle
  • Un échange avec la DRJSCS, Conseil Régional de Picardie et la salle sur la thématique de la journée
  • Les ateliers thématiques pour des propositions : « demain quel projet, quels   partenariats … ? »

Pour visionner la conférence de Luc Carton, c'est ICI

Pour visionner les échanges avec la salle, c'est ICI

Pour voir le retour en images, c'est ICI

Pour avoir accès à la synthèse des propositions des ateliers, c'est ICI

Pour avoir accès aux documents distribués ce jour là :

             * l'échéancier des étapes clés de notre démarche ICI

             * le conducteur de la conférence de Luc Carton ICI

             * une bibliographie introductive de l'Education Populaire ICI

             * un texte de positionnement du CRAJEP Picardie : "notre démocratie en danger" ICI

Pour mémoire, la restitution des ateliers thèmatiques ouverts de mai dernier, c'est ICI

 

----------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Conférence régionale sur le bénévolat et l’engagement associatif

du MOUVEMENT ASSOCIATIF

vendredi 5 décembre 2014 à Noyon

en partenariat avec le CRAJEP,

détail

ICI

 

----------------------------------------------------------------------------------------------------

 

RETOUR  sur la Conférence-débat TAFTA - 26 novembre 2014

« Les incidences du projet de traité de libre-échange entre les Etats-Unis et l'Europe

En présence de :

  • Frédéric Viale, Membre du collectif Attac France, adhérent au collectif STOP TAFTA
  • Maud Labat, Chef du Service Communication, Partenariat et Réseaux à la Représentation de la Commission européenne en France

Retour

ICI

 

---------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Résultats du diagnostic "éducation populaire en Picardie"

Ce diagnostic de secteur concernant l’Education Populaire picarde est le fruit d’un travail à plusieurs mains, associant le C2RA (Centre Régional de Ressources et d’Animation dispositif porté par la CPCA Picardie - Conférence Permanente des Coordinations Associatives), le CRAJEP de Picardie (Comité Régional des Associations de Jeunesse et d’Education Populaire) et le CNAR-Financement (Centre National d’Animation et de Ressources relatives au Financement – dispositif porté par l’association France Active). Il fait suite à l’identification de problématiques communes à plusieurs mouvements d’Education Populaire de la part des opérateurs DLA (Dispositifs Locaux d’Accompagnement), et vise à réunir et à traiter différents types de données relatives aux organisations d’Education Populaire picardes, ainsi qu’à dresser à partir de là une typologie de ces structures et à formuler des pistes d’accompagnement en leur direction. Plusieurs outils de recueillement de données ont ainsi été construits, de manière à récolter des matériaux qualitatifs comme quantitatifs :

  1. Une campagne de 16 entretiens menée auprès des dirigeants des mouvements Jeunesse et Education Populaire picards (CRAJEP)
  2. 5 entretiens menés auprès des représentants des principales institutions publiques encadrant le champ de l’Education Populaire (C2RA)
  3. Un outil d’analyse des besoins (C2RA)
  4. Une recension de données chiffrées relatives notamment aux budgets (CRAJEP)
  5. Un outil d’analyse économique de la situation s’attachant à leurs résultats financiers des 3 dernières années (CNAR Financement)
  6. Un travail bibliographique sur la sociohistoire du monde associatif et de l’Education Populaire (CRAJEP)

Ce diagnostic a été présenté lors de notre Assemblée Générale du 16 mai dernier, de façon à partager les constats, les enjeux, les réflexions et les chantiers que nous avons ouverts collectivement sous forme d'ateliers débats (voir ci dessous).

Prochainement, le 4 octobre, un temps de travail interne va nous permettre de jeter une première base de travail constituant le socle du prochain du CRAJEP 2015-2017.

Le 13 décembre à Noyon, un nouveau temps de rassemblement est prévu afin d'échanger à nouveau avec nos partenaires associatifs et institutionnels sur les priorités et pistes d'actions liées à l'ensemble de ces travaux.

Les résultats du diagnostic "Education Populaire en Picardie"

ICI

 

 ---------------------------------------------------------------------------

 

CONTRIBUTIONS AU PERGP


Le Projet Educatif Régional Global de Picardie a été finalisé et signé entre le Conseil Régional, la DRJSCS et le Rectorat, pour une durée de 3 ans.

Six thématiques de travail avaient été retenues pour structurer la réflexion : les parcours éducatifs, le numérique, l’internat, le climat scolaire, l’autonomie et l’engagement, l’orientation qui ont fait l’objet de groupes de travail réunis depuis septembre dernier, avec un grand nombre d’acteurs, institutionnels et associatifs.

C’est dans ce cadre que le CRAJEP Picardie a contribué à la réflexion dans le groupe « autonomie et engagement des jeunes ».

Nos contributions :

* Sur l'engagement des jeunes : ICI

* Sur la mobilité : ICI

La synthèse du plan d'actions du PERGP ICI

 

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Retour en image sur la matinale

avec les députés européens du 29 avril 2014

ICI

 

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Retour sur l'Assemblée Générale 2014 et les ateliers débats "éducation populaire" du Crajep Picardie

          1. Le temps statutaire :

PHOTO AG CRAJEP 634

l'Assemblée Générale a été animée par M. BOURAYA Slimane (Président du Crajep Picardie), M. PARSY Dominique (Trésorier du Crajep Picardie) et M. DEPOILLY Stéphane (Directeur du Crajep Picardie).

Nous avons eu le plaisir de recevoir Mme BOISTARD Pascale (Députée de la première circonscritpion de la Somme), Mme BRETON Stéphanie (Responsable du Département Engagement Citoyenneté Jeunesse au Conseil Régional de Picardie) et M. CARDON Didier (Vice-Président du Conseil Régional de Picardie).

PHOTO 3 AG CRAJEP

Le temps statutaire de l'Assemblée Générale a permis d'exposer les différents rapports dont

le rapport d'activité de 2013

            

2. Les ateliers débats "éducation populaire" :

En 1er lieu, a été présenté le diaporama de

la restitution du diagnostic "Education Populaire en Picardie"

Trois ateliers thématiques liés aux résultats de ce diagnostic, en ont ensuite découlé :

  • Fonctionnement et Gouvernance
  • Coopération
  • Relations avec les institutions

PHOTO AT1 AG CRAJEP 634

PHOTO AT2 AG CRAJEP 634

Les débats furent riches dans les trois groupes qui rassemblaient membres associatifs du Crajep, partenaires associatifs extérieurs et institutionnels. Des pistes de travail ont été alors envisagées collectivement

Le compte rendu de ces 3 ateliers 

ICI

Ces réfléxions vont enrichir les prochains temps de rassemblement prévus le 4 octobre (en interne au Crajep), puis à nouveau de façon ouverte avec l'ensemble des partenaires le 13 décembre prochain, nourrissant ainsi l'écriture du projet 2015-2017 du Crajep Picardie.

 

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Retour sur l’étude des Volontariats Internationaux d'Echange et de Solidarité

En 2013, de grands changements se sont fait sentir dans l’activité internationale, la mobilité, les programmes jeunesse, l’engagement volontaire et les politiques extérieures. Cet environnement en plein accroissement a donné l’envie au CRAJEP et aux CEMÉA de répondre à l’appel de France Volontaires pour mener à bien une étude sur la solidarité internationale.

Conduit par un comité de pilotage ouvert et inter-associatif, l’étude s’est déroulée sur l’année 2013-2014. Elle visait à mieux comprendre l’état de ce domaine sur la région Picardie et d’organiser et de valoriser ce secteur d’activité dans les années à venir.

Où en est la solidarité internationale sur notre territoire ? Comment s’organisent les acteurs ? Quelles sont leurs valeurs, leurs pratiques ? Combien sont-ils ? Où sont-ils ?

La synthèse de cette étude ICI

 

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES

Depuis plusieurs mois, les associations et fédérations d’éducation populaire participent activement au projet de refondation de l’école.

En toute occasion nous avons affirmé que celui ci devait s’inscrire dans une dynamique plus large de l’éducation pour tous et tout au long de la vie et qu’il devait évoluer dans un environnement qui dépasse les frontières et les murs de l’école.

Aujourd’hui, tout le monde s’accorde à dire que notre système d’organisation du temps scolaire ne semble plus adapté et ne permet pas ou plus, pour tous les enfants, l’égal accès aux savoirs émancipateurs pour penser, être et faire. Il est, par conséquent, urgent de le modifier.

Nous voyons, cependant ces derniers mois que la mise en place de la réforme est parfois difficile et qu’il convient de bien prendre en compte toutes les dimensions pour aboutir à un projet partagé et réussi autour de l’aménagement des rythmes scolaires.

Dans cette optique, il convient de ne pas renoncer à la qualité des activités périscolaires. Les questions autour de la formation des intervenants/animateurs, de la mise en place d’animations réfléchies et de la définition d’un projet éducatif cohérent, sont par conséquent indispensables pour permettre une organisation efficace et adaptée.

C’est pourquoi, les associations et fédérations d’éducation populaire qui composent le CRAJEP PICARDIE et le CAPE Picardie ont défini une démarche qui vise à soutenir les collectivités et les écoles dans leur réflexion selon trois axes autour de :

  • L’accompagnement des projets éducatifs territoriaux
  • La formation des animateurs
  • La mise en place d’animations spécialisées

Une plaquette de présentation des fédérations positionnées sur l’aménagement des rythmes scolaires ainsi que leurs coordonnées est disponible au Crajep et visible ICI

Notre démarche et plaquette essaimées au Crajep Poitou-Charentes ICI

 

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

2ème RECHERCHE ACTION (2014-2015)

Le CRAJEP Picardie et la Scop le PAVE, proposent aux professionnels de l’éduc’ pop’ (mais pas seulement !) de participer à un cycle de formation-recherche action à compter de janvier 2014.

Celle-ci s’adresse à celles et ceux qui souhaitent s’interroger sur la production et la mise en tension des différentes formes de savoirs et de leurs usages potentiels, d’utiliser ses connaissances comme principe actif, apprendre à se mettre en situation de recherche collective sur le monde social qui nous entoure, en mêlant les outils traditionnels des sciences sociales et ceux de l’éducation populaire.

A l’heure de la massification scolaire, l’éducation populaire se trouve face à un nouvel enjeu, celui de créer les conditions d’une nouvelle forme de recherche, d’une recherche « populaire ».

Utiliser ses connaissances comme principe actif, apprendre à se mettre en situation de recherche collective sur le monde social qui nous entoure, en mêlant les outils traditionnels des sciences sociales et ceux de l’éducation populaire : voilà l’enjeu de la formation, à la fois théorique et pratique, que proposent le CRAJEP et la SCOP Le Pavé. 

LES OBJECTIFS :

- Découvrir ou affiner des contenus théoriques ayant trait à l’éducation populaire
- Découvrir et utiliser des outils d’éducation populaire (débat public, arpentage, enquêtes de conscientisation, porteur de savoirs) et des outils traditionnels des sciences sociales
- Bâtir une démarche d’expérimentation qui permet de croiser différents savoirs sans les hiérarchiser (savoir expérientiel, théorique, pratique)
- Vivre et s’approprier une démarche de recherche-action visant à produire des connaissances et susciter des désirs de transformation

+ une mise en pratique sur 6 regroupements de deux jours

Soit 144 h au total

Vous trouverez ICI la plaquette de présentation.

 Prochainement...

des compte rendus, des productions, des réflexions et des restitutions...

 

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Les chiffres clés de la jeunesse en Picardie

Le CRAJEP, en partenariat étroit avec la DRJSCS (Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale) et avec l’appui d’un certain nombre de partenaires (Université Jules Verne, CURAPP, INSEE, DEPP, OR2S, Pôle Emploi), a œuvré à la construction d’une observation partagée de la jeunesse en valorisant plusieurs données chiffrées.

Ces chiffres-clés proposent aux professionnels, une première expertise éclairante ainsi que des clés de lecture tout à fait opérantes, à partir d’indicateurs commentés, balayant les thématiques suivantes :

-    démographie
-    formation
-    emploi
-    conditions de vie.

LES CHIFFRES CLES, C'EST ICI

 

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

LES RESEAUX DEPARTEMENTAUX DE ANIMATEURS JEUNESSES (RDAJ)

 

GENESE DES RDAJ

En 2009, le CRAJEP Picardie a mené une recherche action sur l’engagement des jeunes en mobilisant les animateurs des mouvements sur une dynamique d’échange et d’analyse de leurs pratiques. Les conclusions de la démarche, présentées en mars 2011 à Roye, ont fait apparaitre la nécessité de mettre en place sur nos territoires, des espaces de rencontres, d’échange et de réflexion pour tous les acteurs engagés dans l’animation auprès des jeunes. L’idée des RDAJ (Réseaux Départementaux des Animateurs Jeunesse) était née et fut concrétisée avec le lancement officiel en novembre 2012 à Noyon.

OBJECTIFS DES RDAJ :

Þ    Se former et s’informer collectivement

Þ    Mettre en place des projets communs sur les territoires

Þ    Réfléchir sur ses pratiques.

BESOINS COMMUNS DES ANIMATEURS JEUNESSE   (Suite aux différentes rencontres départementales 2013)

§  Favoriser l’interconnaissance et les échanges entre les différents acteurs

§  Favoriser et faciliter la mobilité

§  Mettre en œuvre différents projets

§  Favoriser l’accès à la formation des animateurs

§  Favoriser les politiques sportives et culturelles à une plus grande échelle

§  Clarifier l’information et la développer

§  Favoriser le dialogue et la relation avec les élus 

§  Valoriser le rôle et l’action de l’animateur jeunesse 

§  Renforcer les compétences et savoir-faire 

 

Les réseaux doivent en premier lieu répondre aux difficultés et préoccupations rencontrées par les animateurs au quotidien et apporter de la ressource. Ils doivent impulser et construire une dynamique collective qui permet l’agir ensemble et le partage d’expérience. Mais ils doivent aussi favoriser le dialogue entre les animateurs et les décideurs publics (élu(e) jeunesse, institutions en charge de programme et dispositifs jeunesse..) et valoriser les capacités des animateurs à identifier les attentes et les problématiques de la jeunesse, et à les faire entendre.

ORGANISATION :

*  Coanimation des RDAJ par 6 animateurs  (2 par département)  :

                      -> voir fly ci dessous

               *  2 à 3 réunions annuelles par département :

    - Présentation de la structure accueillante

    - Table ronde sur la thématique abordée, animée par un intervenant

    - Temps d’échange et de débat

    - Atelier d’échange de pratique

*  1 temps annuel de rencontre régionale

 

INVIT 27.03.18 2

 

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

LES EMPLOIS D'AVENIR 

Le CRAJEP Picardie est acteur du dispositif Emplois d’avenir, puisque les mouvements associatifs qui le composent, ont déjà embauché en 2013, 75 jeunes dans ce cadre, si bien qu’il souhaite renforcer sa contribution à l'effort collectif pour l'insertion des jeunes à travers l'accompagnement du dispositif Emplois d'avenir, dans la continuité de la convention cadre du CNAJEP (Comité pour les relations Nationales et internationales des Associations de Jeunesse et d'Education Populaire).

Le CRAJEP Picardie est en outre investi au sein du groupe de travail « Emploi » de la CPCA (Conférence Permanente des Coordinations Associatives), dans lequel il contribue à travailler autour d’un emploi associatif de qualité, durable et à l’accompagnement des associations employeuses.

Afin de permettre aux jeunes qui rencontrent des difficultés particulières d’accès à l’emploi d’entrer dans ce dispositif, le CRAJEP Picardie s’engage à :

- favoriser le recrutement de 75 nouveaux jeunes en emplois d’avenir dans les associations qui lui sont affiliées, sur l’année 2014.

- participer aux réunions de pilotage sur le sujet des emplois d'avenir dans le champ de la jeunesse et de l'éducation populaire. A ce titre, le CRAJEP souhaite participer à l'évaluation et l'évolution du dispositif dans ce champ.

- promouvoir le dispositif emploi d'avenir auprès de ses membres, et plus généralement dans le secteur associatif de la jeunesse et de l'éducation populaire.

- veiller à développer l’information ciblée et l’orientation des jeunes des organisations de jeunesse et d’éducation populaire, sur l’existence du dispositif.

- co-conduire un travail collectif autour des conditions de réussite de l’accueil, de l’accompagnement, du tutorat, de la formation et de la qualification des jeunes en emplois d’avenir.

- permettre l’accompagnement de la fonction employeur des associations impliquées, par la mise en place de temps d’échanges et par l’orientation vers les formations existantes sur ce thème.

- maintenir une veille-diffusion en lien avec les emplois d’avenir vers les associations membres.

- mutualiser et capitaliser les pratiques des organisations membres sur les besoins et problématiques rencontrés.

- favoriser l’essaimage des bonnes pratiques en matière de qualité de l’emploi, d’accompagnement, de formation et de pérennisation des emplois d’un territoire à l’autre et d’un secteur d’activité à l’autre.Pour cela, le CRAJEP Picardie a signé le 12 décembre 2013 une convention avec l'Etat.signature convention avec prefet.

signature convention avec prefet

 

 ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

LA RECHERCHE-ACTION 2009-2012

Ayant constaté que les mouvements du CRAJEP formaient de nombreux jeunes à la prise de responsabilités, le CRAJEP a initié en octobre 2009 une recherche-action sur l’engagement des jeunes de 15-25 ans dans ses structures. Cette réflexion a vocation à s’ouvrir à d’autres acteurs de la jeunesse en Picardie, associatifs comme institutionnels, qu’ils soient ou non du CRAJEP.

Objectifs : une réflexion collective sur les actions jeunesse pour :

- Favoriser la rencontre et l’échange entre les acteurs jeunesse 
- Valoriser la diversité des formes d’engagement proposées aux jeunes et la diversité des pratiques d’accompagnement de jeunes
- Mieux articuler les activités en faveur de la jeunesse sur le territoire
- Elaborer, avec les pouvoirs publics, des propositions visant à renforcer la politique jeunesse en Picardie.

Qu'est-ce qu'une recherche-action ?
Les méthodes de recherche-action se sont développées ces dernières années. Différentes approches existent. Au sein du CRAJEP Picardie nous définissons cette méthodologie de la manière suivante : la recherche-action implique des personnes qui sont dans l’action et les invite à réfléchir à leurs pratiques. L’objectif d’une recherche-action est double : construire un « savoir partagé » (ici sur l’engagement des jeunes) et renouveler les pratiques des acteurs. Il s’agit pour les « praticiens », de prendre pour objet de recherche leurs propres pratiques.
Pour plus d'informations sur cette recherche-action, cliquez ici.

 

 ---------------------------------------------------------------------------------------------------

 

LA RÉFORME DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES

La Réforme des Collectivités Territoriales, adoptée en décembre 2010, nous concerne tous puisqu’elle modifie en profondeur l’organisation du territoire et de l’action publique. C’est pourquoi le CRAJEP et la CPCA mènent un travail de veille et d’information sur cette réforme depuis janvier 2011.

La réforme de la réforme : les Etats Généraux de la Démocratie Territoriale

Les 4 et 5 octobre les Etats Généraux de la Démocratie Territoriale se sont déroulés au Sénat. Le CRAJEP et la CPCA Picardie y ont assisté.
Nous regrettons que les échanges aient laissé très peu de place à l’expression associative : la CPCA Nationale, le CNAJEP et l’ADELS étaient également présents mais bien seuls au milieu des élus locaux ! Il semblerait que lorsque des élus s’emparent de la question de la démocrate territoriale, le monde associatif ne soit pas naturellement pris en compte comme acteurs de cette démocratie...

La sortie du projet de loi est prévue pour début 2013 (qui ira en première lecture au Sénat) et les différentes « réformes de la réforme » sont disponibles ci dessous. Il s’agit principalement des propositions travaillées par l’Association des Régions de France dans le cadre de « l’acte 3 de la décentralisation ».

Pourquoi se mobiliser sur cette réforme ?

- Faciliter l’appréhension de cette réforme très technique,
- Informer de ses impacts sur la vie associative et sur le secteur jeunesse,
- Inciter les associations à se mobiliser et à anticiper les effets de cette réforme,
- Favoriser une réflexion sur : l’avenir des services publics, le modèle d’Etat que nous voulons, la répartition des interventions publiques entre l’Etat et les collectivités.

Interventions menées de janvier 2011 à février 2012

- 18 janvier 2011: GAP Pic Maritime ; Abbeville (37 pers.)
- 15 février 2011: GAP Est Somme ; Péronne (12 pers.)
- 16 février 2011: GAP Grand Amiénois ; Amiens (12 pers.)
- 11 mai 2011: Café-citoyen ; Abbeville (27 pers.)
- 12 mai 2011: Matinale DIVA ; Roye (8 pers.)
- 17 mai 2011: Matinale DIVA ; Guise (8 pers.)
- 26 mai 2011: Matinale DIVA ; Breteuil (13 pers.)
- 23 juin 2011: GAP du Compiégnois ; Compiègne (12 pers.)
- 29 juin 2011: GAP Valois Senlis Chantilly ; Pontpoint (15 pers.)
- 29 sept 2011: Rentrée sociale URIOPSS ; Amiens (150 pers.)
- 5 nov 2011: GAP du Clermontois Plateau Picard ; Erquery (10 pers.)
- 10 nov 2011: GAP du Soissonnais ; Soissons (18 pers.)
- 29 nov 2011: Conférence-débat en présence de G. Gontcharoff ; Noyon (30 pers.)
- le 3 février 2012: à l’Ecume des jours ; Beauvais (12 pers.)

Les ressources à votre disposition :

- une note de synthèse sur le contenu de la réforme,
- la réforme en 3 points,
- une webographie qualifiée (liste de ressources),
- la présentation Power Point de notre dernière intervention ;
- les vidéos en ligne de la conférence avec G. Gonctharoff (29/11/2011);
- la contribution CRAJEP/CPCA adressée au Sénat, dans le cadre des Etats Généraux de
la démocratie territoriale (mars 2012).

Ces informations requièrent cependant un accompagnement que nous vous proposons de réaliser. Pour cela, n’hésitez pas à joindre le CRAJEP au 03.60.123.534. ou la chargée de mission GAP de la CPCA au 03.22.72.07.34