Logo CPCA

Les avantages de ne pas être seul...

On estime que plus que la moitié des associations actives dans le NPDC-Picardie sont membres de fédérations ou de réseau. Pourquoi ont-elles fait ce choix ?

 

 

 

Pour échanger...

Des personnes se regroupent en association parce qu'elles partagent une passion, souhaitent donner de leur temps pour faire avancer une cause qui leur est chère ou encore apporter bénévolement leurs compétences au service d'une action d'intérêt commun.

Rejoindre une fédération ou un regroupement d'associations, tels que ceux rassemblés par le Mouvement associatif c'est saisir la chance de rencontrer un plus grand nombre de gens animés par la même passion, pour échanger, construire avec eux d'autres projets et, pourquoi pas, développer de nouvelles activités…

C'est, tout en gardant son autonomie, se donner l'opportunité d'enrichir son expérience de celles
des autres, de partager et faire valoir ses savoir faire pour en acquérir d'autres.

Pour être informé...

Trop souvent, les associations sont isolées et méconnaissent les possibilités de se faire aider pour développer leurs projets. Elles ont parfois aussi besoin d'informations ponctuelles sur tel ou tel aspect de leur activité : juridique, comptable…

Collecter de l'information prend du temps…du temps que n'ont pas toujours les associations investies sur le terrain.

Appartenir à un réseau c'est avoir accès à toute l'information concernant le champ de ses activités, et la vie associative de manière générale. C'est aussi, en retour, faire circuler l'information et aider d'autres associations à réaliser leurs projets.

Pour être aidé...

Fortes de l'expérience des associations de terrain qu'elles regroupent et avec elles, les fédérations ont développé des outils pratiques et des services destinés à leur faciliter la tâche au quotidien.

Elles peuvent ainsi mettre en place des formations à destination des bénévoles souhaitant acquérir des compétences spécifiques en matière de gestion associative (comptabilité, recherche de financement…) ou se former sur les nouvelles technologies. Elles peuvent aussi apporter un appui technique au montage de projet : aider une association à rédiger un dossier de subvention, à rechercher des partenaires, tout en respectant sa liberté de conduire son projet comme elle l'entend.

Pour se faire connaître...

Que ce soit pour une association qui démarre un projet ou pour une association présente depuis longtemps sur un champ d'activité, il est important d'être visible et identifié dans le paysage local et régional.

Intégrer un réseau associatif, c'est aussi se donner plus de chance de se faire connaître et pouvoir bénéficier de supports de communication diffusés à l'échelle régionale, ou même nationale.

Il peut également être utile, lorsqu'on touche, par exemple, à des domaines comme la santé ou l'éducation, de rassurer les adhérents potentiels sur l'éthique et la qualité des services proposées.
C'est pourquoi certaines fédérations mettent au point des chartes qui permettent à leurs associations membres d'afficher ces garanties.

Pour se faire entendre et participer...

Les associations, quel que soit leur domaine d'activité ont un certain nombre de valeurs en commun : gestion démocratique, construction collective de projets à but non lucratif, engagement bénévole…

C'est pour défendre ces valeurs et la spécificité de l'action associative auprès des pouvoirs publics que les associations se réunissent en coordinations.

Chacune dans son secteur et ensembles lorsqu'il le faut, elles veillent à ce que les associations ne soient pas oubliées des élus lorsqu'ils décident des politiques à mener sur un territoire donnée.
Elles sont là aussi pour faire état des difficultés que rencontrent au jour le jour les associations sur le terrain.

Les coordinations existent par la voix des associations qu'elles représentent dans des organes de consultation ou de définition des politiques publiques qu'elles peuvent également contribuer à créer.

Ainsi la vie associative trouve sa cohérence pour que chacun, à son échelle, soit partie prenante du territoire qu'il occupe.