Logo CPCA

Présentation de la démarche "Charte d'engagements réciproques"

signature-charte-2014

A l’occasion du 100ème anniversaire de la loi 1901, une première charte des engagements réciproques était signée entre l’Etat et les associations, représentées à l’époque par la CPCA. Ce document, d’une forte portée politique, repositionnait les associations comme des acteurs à part entière du développement démocratique, économique et social de notre pays.

Il encourageait les partenaires des associations à engager avec elles des partenariats qui respectent leurs spécificités, dans un contexte déjà fortement marqué par la mise en concurrence.

Force a pourtant été de constater (au-delà de quelques démarches locales) qu’il n’a eu que peu de portée opérationnelle : les collectivités locales, partenaires de plus en plus importantes des associations, n’ayant pas été immédiatement associées à la démarche.

Signée le 14 Février 2014, la deuxième charte des engagements réciproques constitue un renouvellement du cadre, et évite cet écueil : outre l’Etat et les Mouvement associatif, ses signataires sont l’ARF (Association des Régions de France), l’ADF (Assemblée des Départements de France), l’AMF (Association des Maires de France), l’AMGVF (Association des Maires des Grandes Villes de France), et le RTES (Réseau des Collectivités Territoriales pour une Economie Solidaire).

La charte appelle de ses vœux des déclinaisons territoriales : tous les échelons sont donc mobilisés. Cette démarche est par ailleurs inscrite dans les objectifs de la Grande Cause Nationale 2014 : il s’agit là d’une occasion à ne pas rater.

Pour les plateformes régionales du Mouvement associatif, cette charte des engagements réciproques constitue une opportunité pour :

  • Mobiliser et faire valoir le rôle du Mouvement associatif auprès de ses membres
  • Construire et faire vivre des partenariats durables entre les Mouvements associatifs et les collectivités territoriales

Téléchargez ici la Charte d'Engagements réciproques.